Gautier Saby – Vice champion du monde 2015 Raceboard jeune

Retrouvez cet article sur Windsurfjournal

Gautier Saby

Du 8 au 13 juin derniers se sont tenus les championnats du monde Raceboard à Sopot en Pologne. Quelques 70 régatiers s’étaient donné rendez-vous pour en découdre avec des délégations polonaises et allemandes présentes en force. Maksymilian Wójcik a largement dominé les débats chez les hommes en remportant 13 des 14 manches courues dans des conditions de vent assez variables. Il a ainsi effacé sa seconde place obtenue en 2014. Ilona Grinberga remporte aussi de manière convaincante le titre féminin. Pour la France, seulement trois représentants avaient fait le déplacement dont Gautier Saby, 18 ans. 4ème jeunes en 2014, c’est naturellement avec une ambition supérieure qu’il a fait le déplacement. Sa traversée de l’Europe sur 2000 km de routes, seul, était un gros indicateur de sa motivation et en effet, c’est par un très beau titre de vice-champion du monde des moins de 20 ans qu’il revient parmi nous. Par l’entremise de notre correspondant spécial Raceboard Frédéric Becquart, WindsurfJournal.com ne pouvait pas rater cette occasion et vous la faire partager.

Windsurfjournal.com : Gautier, d’abord bravo pour ce podium mondial. Second en jeunes sur un mondial, ça ne doit pas s’improviser comme cela. Quelle a été ta préparation avant de venir ? Gautier Saby : Merci beaucoup. Mon entraînement s’est fait avec de longues années de pratique, des entrainements réguliers et de la préparation physique en complément. Il n’y a pas de secret, il faut s’entraîner, naviguer, naviguer encore et toujours.

WJ : tu courais en 8,5 m² au milieu des expérimentés sénior en 9,5. Comment t’en es-tu sorti ? GS : Oui, en jeunes (moins de 20 ans) il faut une 8.5, c’est vrai que c’est dur de rivaliser avec les premiers qui sont en 9.5. Après je ne suis pas sûr que 1.0 m² change beaucoup de choses, généralement j’arrivais dans les 10 premiers à la bouée au vent, c’est au largue que j’avais plus de mal à tenir la distance pour rester devant au classement scratch.

WJ : Tu es un des rares jeunes identifiés en 18/20 ans à concourir sur une Raceboard 380 en France. Que manque-t-il selon toi pour attirer d’autres jeunes ? GS : Il manque des règles fixes et précises qui sont faciles à comprendre et qui ne change pas d’un pays à l’autre.

WJ : Quels sont tes projets pour le reste de l’année 2015 ? GS : Je suis encore un peu dans le flou pour le reste de ma saison puisque je m’étais projeté jusqu’à ce championnat du Monde. J’aimerais énormément partir à l’étranger pour pratiquer l’anglais et pouvoir le comprendre et le parler plus facilement. Je vais voir avec mon club et mes sponsors pour participer au championnat d’Europe à Cadix en septembre et au France à Fouesnant fin octobre !

WJ : Et enfin, un message à faire passer ? GS : Il faut rester motivé et persévérer même dans les moments difficiles ! Quand on veut, on peut ! J’aimerais également remercier toutes les personnes autour de moi qui m’encouragent et me soutiennent, Cette belle seconde place, je la dois aussi à eux ! Merci à mes sponsors, 13ii Conseil et Vanetys Lorient sans qui je n’aurais pas pu me déplacer sur ce championnat.

Source : Gautier Saby – Frédéric Becquart/Windsurfjournal.com

Retrouvez cet article sur Windsurfjournal

Posté dans Portraits de coureurs