Paul Mingan, 1er en Jeunes 7.8m² Raceboard à La Baule … et beaucoup de talent.

Paul Mingan - Crocodiles de l'Elorn Brest

Paul Mingan – Crocodiles de l’Elorn Brest

Championnats de France Raceboard 2016 au CNBPP (La Baule – Pouliguen – Pornichet) du 21 au 23 octobre, Paul Mingam des Crocodiles de l’Elorn est venu jouer le classement extrait en Raceboard Jeunes -20 ans, 7,8m² dans une flotte de 55 coureurs Hommes plutôt homogène. Nul doute qu’avec une surface de 7,8m², il devenait difficile de jouer la tête de course…. et pourtant, on a pu voir Paul rejoindre les avants postes avec une terrible efficacité, notamment le dernier jour avec des manches de 6 et 5ème au scratch raceboard dans une bonne brise ! Avait-il un moteur sous sa planche ?

Bonjour Paul, bravo au nom de F.R.A. pour ta victoire dans ta catégorie 7,8 jeunes ! Egalement bravo pour tes faits de course vraiment autant remarqués que remarquables. En voyant tes manches de 6 et 5 finales, j’imaginais un solide gaillard avec une 9,5 … mais non! tout faux! Quel est ton parcours au niveau pratique voile et windsurf car manifestement tu as un gros bagage derrière toi.

Bonjour et merci ! J’ai commencé la planche à voile tôt à l’âge de 7 ans avec mon père l’été à Plouescat dans le nord-Finistère : j’ai tout de suite accroché ! Après quelques stages l’été au centre nautique de Plouescat, je me suis inscrit en D3 aux Crocodiles de l’Elorn à Brest. La compétition m’a vite plu ! J’ai pratiqué pendant 6 ans la Bic 293 avec plusieurs championnats de France aussi bien en minime qu’en espoir. Plus ça allait plus j’aimais ça ! Arrivé au lycée, je me suis inscrit en section sportive au lycée sainte Anne à Brest pour pouvoir naviguer davantage avec mon club et me permettre d’être libéré sur les championnats importants. En parallèle, j’ai commencé à pratiquer le slalom. À la fin de mes années en tant qu’espoir, l’an dernier, j’ai décidé de prendre « le cursus classique » et donc de commencer la RSX haut-niveau que j’ai pratiqué pendant 1 an. Malheureusement, je n’avais plus le même plaisir sur l’eau et à la fin de la saison j’ai logiquement arrêté. J’ai donc voulu reprendre une pratique qui me plaisait et correspondait vraiment ! Par conséquent, en juillet, je me suis essayé à la RS One lors du championnat d’Europe à Loctudy. J’ai tout de suite apprécié le support qui proposait une monotypie performante et agréable. En Septembre, j’ai commencé avec Louis GUAY et Youn FICHOU (qui se classent 2 et 3 e à la baule dans ma catégorie) une nouvelle saison toujours en section sportive aux crocodiles de l’Elorn sur cette nouvelle planche qui propose selon moi un équilibre entre la bic et la RSX et en parallèle je pratique le slalom.

Peux-tu nous dire ce qui t’a amené à courir le classement 7,8 car nul doute que tu avais donc tout à fait le niveau technique et physique pour t’inscrire en 8,5 ?

Pour moi, le milieu de la raceboard est encore au stade de la découverte. La RS One qui propose  un équilibre entre la Bic et la RSX était donc une bonne solution pour découvrir ce milieu. D’autre part, je veux continuer à suivre les championnat de France espoir glisse et c’est dans cette catégorie que les pratiquants de raceboard jeune sont représentés. C’est donc tout naturellement que je me suis dirigé vers cette catégorie.

La catégorie 7,8, serait-il un maillon indispensable pour la pratique jeune en Raceboard hommes et femmes ?

Oui effectivement, selon moi cette catégorie doit avoir sa place sur les compétitions. Elle propose une alternative moins contraignante physiquement et financièrement, comparé à la RSX, tout en pouvant s’avérer performante par rapport aux autres catégories de raceboard. Aussi, elle permet d’obtenir un réel changement par rapport à la Bic 293 que les jeunes planchistes ont souvent très longtemps pratiqué. Cette catégorie jeune peut donc avoir le rôle de transition entre la Bic et la raceboard 8,5 ou 9,5 ou tout simplement une catégorie permettant aux jeunes qui ne veulent pas s’embarquer dans une pratique trop physique de continuer à régater dans un circuit dynamique.

Quels sont tes projets pour l’année prochaine ? Le championnat 2017 se jouera à domicile pour toi, aux crocodiles de l’Elorn. Restant encore en jeunes, tenté de jouer dans une catégorie supérieure ? 8,5 voire 9,5 pour le titre ?

C’est vrai que le championnat de France espoir glisse fait partis des évènements importants même si l’objectif principal est de prendre du plaisir sur l’eau aussi bien à l’entrainement que dans les différentes régates régionales et nationales. Je pense rester sur ce support au moins pour 2 saisons même si ce projet peut évoluer.

Tu as 17 ans et tu es surement au lycée. Comment envisages-tu gérer ta pratique windsurf avec une vie nouvelle vie d’étudiant?

Oui effectivement, dans le futur j’ai envie d’exercer le métier de médecin par conséquent, l’an prochain je dois faire un break en ce qui concerne la planche à voile. Bien entendu, je compte bien reprendre ma pratique dès que possible comme participer au championnat de France 2018.

Merci pour tes réponses et encore bravo.

Merci à vous, à bientôt sur l’eau !

 pm1-jpg

Posté dans Actus Bretagne, Portraits de coureurs