Test Exocet 380 ELITE et NOUVELLE Xo Sail 9,5 COACH

Crédit Photo: Pierre Jezequel

Test XO SAIL 9.5 COACH par Benjamin Longy (CNBPP)

 

Pour le championnat de France 2017 à Brest, Benjamin Longy est venu défendre son titre de champion de France équipé d’un pack Exocet /XO Sail.

La XO en a profité pour faire sa première sortie officielle sur une régate nationale. Benjamin nous fait son retour d’expérience:

« Le matériel m’a gentiment été prêté par Exocet, afin de pouvoir participer au championnat de France 2017 et essayer ce nouveau matos 2018 fraichement arrivé.

J’expose ici mon ressentit sur ce matériel après à son passage entre mes mains, suite à plusieurs demandes d’informations de la part de passionné de raceboard.

Commençons par la voile : Son design n’a pas pris une ride depuis ses première édition, en effet la Xosail Coach 9.5 est une réédition de la fameuse Coach que produisait Christophe Boutet il y a quelques années qui fonctionnais déjà très bien. Les couleurs flamboyante qui lui ont été ajoutées fait tournée la tête de tous les passionnés sur le parking.

La voile m’a été fournie avec un mât et un wish Xo. Ils conviennent tous deux très bien à la voile. Le wish carbone est de très bonne qualité et d’une rigidité exceptionnelle due à sa poignée arrière large et de gros diamètre. Le mât lui aussi convient très bien à la voile mais si vous êtes déjà en possession d’un mat RS:X, celui-ci conviendra très bien.

 Plus précisément la voile Xo Coach 9,5 est équipée de 3 cambers qui lui procure un rond de guidant très homogène. La construction est de qualité, et parait solide et durable.

La Coach a des matériaux plus léger que la RS:X, mais un poil plus de renfort que l’aerolite. Nous avons donc ici une voile qui tire son épingle du jeu pour les personnes ne voulant qu’une seul voile et compte la garder longtemps. Je ne comparerais la voile qu’avec mon expérience que j’ai acquis aux cours des années avec ma voile RS:X 9,5 et un essai rapide d’une Aerolite 9,5.

La Coach est une très bonne voile et je pense plus polyvalente que les Aerolite qui sont très typées petit air. La voile est facile au pumping, elle ne vous arrache pas les bras, et permet donc de pomper pendant toute une manche sans problème. Sa chute relativement bien tendue permet à la voile de répondre rapidement aux sollicitations et d’être précise en pilotage. Une fois que le vent monte un peu, la voile est puissante mais ne devient pas trop « camion » (sensation de se faire arracher). Elle permet de forte accélération mais exige d’être aplatie. Si je devais avoir qu’une seule voile dans mon quiver et non deux (une voile petit temps et une voile gros temps) je prendrais la Xosail Coach 9.5 ! »

TARIFS : LIEN

PRICES : ENGLISH

 

 

XO Sails 9.5m²

 

 

 

Posté dans Test Matos