FRA : Jean-Baptiste et Didier, premiers vainqueurs de la coupe nationale Raceboard par Equipe en 2019, quelques mots sur cette victoire.?

 Didier Boujean : un Jean-Baptiste en grande forme, qui a su prendre l’avantage sur ses concurrents, en me donnant suffisamment d’avance pour ne plus qu’à avoir à contrôler la flotte, sans s’endormir car ça poussait fort derrière …

 Jean-Baptise François : un moment très sympa et très convivial. On était une bonne équipe, bien organisés sur les départs ce qui permettait d’être de suite dans le match. Je me suis donné à fond pour l’équipe ! 

FRA : Le format en binôme en multipliant les manches vous a t’il convaincu personnellement et quel a été l’avis général.

DB : le format est très sympa dans sa globalité, ça change des régates habituelles, c’est plus fun, plus détendu, une petite récréation en quelque sorte…

JB : le format est tout à fait adapté pour une course par équipe. Les manches sont courtes donc assez intenses. Le fait d’être au bord d’un lac permet de changer d’équipier sans rien abîmer et d’offrir pas mal de spectacle.

FRA : Ce type de course se court-t-il avec le même état d’esprit que sur une régate individuelle?

DB: non, c’est vraiment différent, c’est plus relax..

JB : non, il faut raisonner à deux. Qui est le premier à commencer, comment gère t-on le départ par rapport aux autres au bord de la plage, comment gérer le relais… effectivement c’est très différent.

FRA : Le SWICA a été sollicité par FRA pour organiser pour de nombreuses raisons, comme sa situation géographique, son accessibilité routière, son plan d’eau et aussi le côté historique où leSWICA organisait les flamboyants 24H d’Angers sans oublier la présence de Fabrice Toussaint aux manettes qui connait bien le windsurf et la Raceboard en particulier : au final vous confirmez la pertinence de cette association?

DB: oui, très bon choix, le  plan d’eau intérieur est l’idéal pour ce format, localisation, etc…

L’équipe organisatrice à fait son maximum pour que ce rendez-vous soit réussi, bravo à tous…

Et bien sûr, le speaker Fabrice, qui avec talent, commentait en temps réel le passage à la bouée de parcours située au ras de la Pyramide, pour les spectateurs et les accompagnants c’est un vrai plus : “enfin une régate qui ne se déroule pas hors de vue à 1 mille des côtes”

JB : rien à ajouter l’organisation a été au top, pas d’attente entre les petites manches, départs à l’heure, des temps de recup, un parcours idéal pour offrir du spectacle…

FRA : Le grade 4 sur cette épreuve est-il un besoin pour renforcer l’impact de l’événement?

 DB : pour ma part, non…

 JB : je n’en suis pas sûr. Je ne suis pas convaincu que les personnes viennent pour ça. Mais ça peut ajouter du challenge, faire monter le niveau et peut être attirer encore plus de monde. 

 

 FRA : Enfin, prêts à défendre ce titre l’année prochaine? même site?

 DB: Oui avec plaisir, je resigne…

JB : ah oui pourquoi pas ! 

Encore bravo à nos deux vainqueurs !!

Gepostet von ANGERSrace am Samstag, 15. Juni 2019
interview coupe nationale 2019 par equipe raceboard