Raceboard

Vous avez dit Raceboard ?

12038382_968558053209602_8595334579117635924_n

Pour ceux d’entre vous qui ne connaissent pas, une Raceboard est fondamentalement une planche longboard, 380cm de long, 65-70cm de large, avec une dérive et un rail de mât qui permet d’ajuster la position du pied de mât tout en naviguant.

La classe Raceboard se place parfaitement dans la continuité des classes Techno et RS: x jeune. Les compétences apprises dans ces filières se transférèrent très bien à la Raceboard.

Le grand intérêt de la classe de Raceboard, est que n’importe qui peut concourir et avoir du plaisir à régater. Il n’y a aucune limite d’âge et que vous soyez en tête, au milieu ou un peu plus loin de la flotte, il y aura toujours de belles bagarres sur le plan d’eau !

Voici 5 bonnes raisons pour vous convaincre que la Raceboard n’est pas une planche aussi étrange que vous le pensez :

1. Coût du matériel

Abordable ! Beaucoup de top coureurs ont remplacé leurs anciennes planches par les modèles récents de Starboard ou Exocet. Vous trouverez pour presque rien des planches des années 90 qui sont toujours compétitives !

2. Alors de quelles tailles de voile j’ai besoin ?

La taille maximale de voile 9,5 pour les hommes, soit 8,5 pour les femmes. Vous pouvez utiliser jusqu’à 3 voiles en compétition, mais 2 voiles couvrent 99% des conditions de navigation. Je recommanderais un quiver 9,5/8,5 ou 8,5/7,5.

3. Je suis jeune et je cours en Techno où j’utilise seulement une voile 7,8 ou 6,8. La 8,5 est trop grande et mes parents ne veulent pas investir dans un nouveau gréement et un nouveau flotteur !

La voile Techno 7,8 est une très bonne voile adaptée aux gabarits légers. Bien utilisée, elle vous permet de naviguez aussi bien qu’avec une plus grande voile.

Certains coureurs reviennent à la régate avec leurs voiles anciennes voiles 7,5 m², ils sont loin d’être ridicules dans les compétitions.

4. Je suis trop lourd/grand/ pour régater dans les vents légers !

Sur des planches dont le volume est supérieur à 250 litres, il y a peu de différence.

5. La Raceboard c’est ennuyeux. J’irais plutôt faire du kitesurf ou du SUP ou j’attendrai qu’il y ait assez de vent pour naviguer avec ma grosse planche de Freeride.

Pensez à tous ces moments où vous êtes allé à la plage, avez regardé les conditions et passé beaucoup de temps à parler et à vous plaindre du manque de vent … puis vous avez gréé votre plus grande voile et vous avez passé une heure à naviguer collé à l’eau sans planning.

Eh bien, si vous aviez une Raceboard, vous auriez eu une heure de pur plaisir ! Avec le volume, les Raceboards ont une incroyable sensation de glisse et planent très tôt. Avec la dérive descendue, elles remontent très fort au vent, et dès qu’elles commencent à « monter sur le rail » (la dérive fait foil et soulève le rail au vent de l’eau), faire du près devient vraiment exaltant et tout cela à partir de 5 nœuds.

Quand le vent monte, les Raceboards restent super contrôlables, même avec des grandes voiles. Bien que le volume soit gros, la planche reste légère sous les pieds au planning.  Elles ont une plage de navigation énorme.

…. la planche pour être certain de naviguer et de revenir à pont port quoi qu’il arrive.

Plus d’informations sur www.raceboard.org